Espace Sport Santé

Circuit Forme

Inspiré de l’activité Cross Training, les exercices proposés ici sont modérés et accessibles aux personnes souhaitant se maintenir en forme ou reprenant une activité physique. Organisé sous forme d’ateliers, l’objectif est de travailler l’ensemble des groupes musculaires (bras, abdominaux, jambes etc) et le cardio. Les séances proposées sont ludiques et variées, toujours en petit groupe et dans la bonne humeur. Prévoir une serviette, une bouteille d’eau et une paire de chaussures d’intérieur ou chaussettes. Le circuit forme est également accessible aux personnes touchées par un trouble moteur ou sensoriel : cf espace sport santé ci dessous.

Yoga Pilates

Les séances débutent par une série de salutations au soleil puis enchainent avec des mouvements propres au Pilates (mobilité, renforcement musculaire des muscles profonds et respiration). Des postures de yoga viennent compléter la séance pour la partie étirements. Ce cours est accessible aux débutants.

Espace Sport santé

Pour les personnes touchées par des troubles d’ordre moteur, sensoriel ou psychologique, nous vous proposons une pratique sportive adaptée à chacun.
En lien avec le corps médical et autres professionnels de la santé, nous vous accompagnons dans votre démarche.
L’objectif, apprendre à connaître son corps, rééquilibrer la posture en cherchant avant tout à redonner de la souplesse aux muscles contractés. Cela passe par des activités variées, les mouvements proposés s’inspirent du Yoga, du Pilates et du stretching ou autres exercices de renforcement musculaire.
Les séances se déroulent en petits groupes et toujours dans la bonne humeur !

 sport adapté

Seniors: travail des l’équilibres, renforcement des articulations, tonification musculaire

Pour nos seniors de 70 à 85 ans environ. Avec l’âge, le temps et la sédentarité, le corps perd petit à petit de la mobilité, de la force et de la souplesse. Il faut alors entretenir la machine, bouger, s’exercer, s’articuler. À son rythme, sur des mouvements et exercices spécifiques adaptés, l’éducateur sportif accompagne, encourage et anime le petit groupe.
Il n’est jamais trop tard pour commencer une activité. Ici on adapte les mouvements et les exercices en fonction des capacités de chacun, en tenant compte des douleurs personnelles.
Les efforts physiques sont reconnus pour les bienfaits sur la santé physique mais aussi psychologique ; on s’évade, on renforce la confiance en soi. Le plus important n’est pas l’intensité des mouvements réalisés mais bien la régularité. L’efficacité des séances s’inscrit dans le temps. Elles sont bénéfiques en complément d’activité comme la marche ou des exercices de stretching. Une vie active permet de rester en forme.

Handicap : personnes malvoyantes ou aveugles, renforcement musculaire et assouplissement

Travail en petit groupe, on prend le temps d’organiser la séance, d’être ensemble. Le travail en petit effectif permet à l’éducateur sportif de prendre du temps pour chacun, d’encadrer de façon individuelle.
Le cours débute par un instant d’accueil et de mise en place, s’ensuit un échauffement articulaire et musculaire afin de préparer le corps aux mouvements de postures. Les dernières minutes sont consacrées à la relaxation. Certain cours sont organisés sous forme de circuits avec exercices alternés. Certaine séance sont principalement axées sur la tonification musculaire (gainage etc.) d’autres sur l’assouplissement des muscles et des articulations.
L’objectif est d’améliorer sa condition physique, force et mobilité générale.

Diabète : renforcement musculaire

Il est scientifiquement démontré que le sport, pratiqué de façon régulière, est essentiel dans le traitement du diabète. De façon préventive ou curative, il a un effet hypoglycémiant, c’est à dire une baisse significative de la glycémie après la pratique d’une activité sportive de 30 minutes dans l’heure qui suit.
Il faut limiter l’inactivité au quotidien (marcher, prendre les escaliers, se déplacer en vélo etc.)
Nous vous conseillons de consulter un diabétologue avant le début de l’activité sportive, en effet il est indispensable d’être conseillé sur l’adaptation du traitement (médicaments, insuline) et de pratiquer quelques bilans de santé (cardiovasculaire, pédologiques etc.)

La séance s’organise en petit groupe sous forme de circuit.
Chaque circuit comporte un thème, un objectif de séances: cardio, full body, haut du corps, bas du corps, abdominaux etc. On active les systèmes énergétiques par le biais du travail en intervalle, quelque fois l’endurance, quelques fois la résistance. Un entraînement complet donc visant l’amélioration de la puissance, de la force, de l’endurance musculaire et cardio-vasculaire et bien sûr l’agilité.

Le matériel utilisé varie d’une séance à l’autres : Swiss ball, kettlebell, sangles suspendues, etc. L’idée est de varié le matériel pour varié les plaisirs mais surtout pour permettre un travaille complet et différents, pour optimiser la progression. L’objectif est donc de renforcer son corps dans son ensemble mais aussi ses articulations.

Gary Hall, modèle sportif américain, athlète de haut niveau, atteint d’un diabète, remporte plusieurs médailles aux JO de Sydney en 2000. Un exemple à suivre !

DOS : renforcement musculaire du dos et de la sangle abdominale

Objectif : tonifier !! Le mal de dos ne doit pas être une barrière à la pratique sportive. Une bonne musculation permet de maintenir et de soutenir la colonne vertébrale.
Quels exercices ? Par exemple le gainage, réalisé de façon statique sur les coudes permet de renforcer les muscles dorsaux en endurance et en profondeur. Le travail statique permet un gain de force et protège les articulations car il n’y a pas de mouvement. De nombreux exercices permettent ainsi de renforcer la colonne de façon ciblée, à poids de corps ou avec petit matériel. Il faut compléter les exercices par du stretching, mobiliser, étirer chaque partie de la colonne, chaque petit muscle rattaché à celle-ci, afin d’améliorer l’amplitude articulaire et musculaire. L’éducateur sportif est là pour guider les mouvements et surtout corriger individuellement les postures. Le petit effectif, 8 à 10 personnes, est idéal pour cette pratique santé.